Voyages, projets et actions pédagogiques

Les lycéens visitent les lieux de pouvoir 2/2

Écrit par Super User. Publié dans Projets / actions

«Je ne pensais pas qu’il fallait autant de temps avant que ma loi soit mise en place» a confié Nicolas Hulot devant 24 élèves de Première du lycée Haut-Val-de-Sèvre de Saint-Maixent-l’Ecole.

Ce jeudi 22 mars, les élèves de premières S et L ont eux l’immense honneur de se rendre au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire , accueillis par la cheffe de cabinet.

Ministère

Quelle ne fut pas leur surprise quand ils virent arriver Nicolas Hulot, le ministre. Ils ont eu la chance d’avoir une explication mêlée d’humour sur la fabrication d’une loi en prenant pour exemple une des plus récente: l’interdiction de nouveaux permis pour l’exploration et la recherche des hydrocarbures. Le ministre a mis en avant le temps qu’il faut dans une démocratie pour convaincre les différentes institutions que sont l’assemblée nationale et le sénat. La cheffe de cabinet, Mme Anne Rubinstein , a insisté longuement sur les différents acteurs qui interviennent dans les débats comme les associations de défense de l’environnement, les industriels ou les agriculteurs mais aussi  les autres ministres qui veillent au respect de leur domaine ,comme l’économie.

Les élèves ont rencontré le ministre dans le cadre d’un séjour sur «Les lieux de pouvoir» durant lequel ils se sont rendu à Paris et à Bruxelles pour rencontrer des acteurs clés du pouvoir dans le cadre de leur institution.

A Paris, ils ont été reçu au Sénat grâce à la gentillesse d’une ancienne élève, Margaux Gabart, où ils ont eu le plaisir de pouvoir saluer le sénateur, M Philippe Mouiller et de visiter les lieux.

Ils se sont ensuite rendu à l’Assemblée nationale où ils ont rencontré Mme Delphine Batho qui leur a accordé une heure de son temps pour répondre à leurs questions. Ils ont enchaîné avec la séance de « questions au gouvernement » dans l’hémicycle, et c’est là qu’ils ont eu la chance d’assister au vote historique de la loi pour accorder  le referendum d’indépendance en Nouvelle-Calédonie.

Lors de leur journée à Bruxelles, les adolescents ont eu le plaisir de visiter le Parlement européen en présence de Mme Morin-Chartier ,qui leur a expliqué son rôle de député européen, et pour finir ils ont assisté à une conférence sur la Commission européenne.

Les élèves ainsi que les professeurs tiennent à remercier toutes les personnalités politiques qui les ont reçu et qui leur ont consacré du temps pour expliquer leur rôle dans le fonctionnement de notre démocratie française et européenne.

« Nous avons appris beaucoup de choses durant ce séjour » ;«  On a compris comment ça marche » : rien ne vaut les voyages pour former la jeunesse , et les futurs citoyens !                Camille, élève de 1ère S